2018 : l’année des opportunités pour le monde du paiement

L'actu SlimPay, Tendances | 24.01.2018

Payment Trends in 2018

[Vidéo – durée 2’30]

Plus qu’une simple industrie, le paiement constitue un véritable écosystème composé de nombreux acteurs et régit par des régulations, procédures et standards complexes.

Pourtant le paiement permet à de nombreuses personnes de s’immerger dans un univers à fort potentiel d’innovation. Et pour les entreprises, le paiement est la pierre angulaire de toutes leurs relations commerciales. En constante évolution, ce secteur est traversé par des tendances de fond et des faits marquants qui ne peuvent être ignorés. Saviez-vous par exemple qu’en une année, le montant total des paiements non-cash en Union Européenne a augmenté de 8,5% et représente environ 122 milliards d’euros ?

Comment expliquer cette émulation ?

Le paiement peut sembler être une thématique ennuyeuse et peu agréable. Les consommateurs ne sont jamais ravis de payer. De plus c’est l’usage qui prévaut aujourd’hui sur la propriété. On préfère que le paiement de son VTC se fasse automatiquement depuis une application plutôt que de devoir le payer à la sortie du véhicule.

Par ailleurs, les consommateurs tolèrent de moins en moins l’attente. Nous voulons pouvoir utiliser un service immédiatement et bénéficier de sa commande très rapidement comme c’est le cas pour les livraisons de repas ou le streaming musique ou video.

En réalité, si l’échange d’argent contre un service est inévitable, c’est l’acte de paiement en soi qui est ennuyeux.

Associé au développement des nouvelles technologies, ce constat explique l’entrée du secteur du paiement dans une nouvelle ère de digitalisation et d’innovation, dans laquelle les méthodes de paiement alternatives comme la reconnaissance faciale ou d’iris sont déjà opérationnelles !

Voilà le nouveau terrain de jeu des Fintech !

Voyons plus précisément ce que 2018 nous réserve.

 

1 – Les APIs : le moteur de tout le secteur Fintech

Les APIs permettent de développer des produits plus facilement et sont au coeur de toute Fintech. Ainsi, toute fintech, même nouvellement crée, est en mesure d’innover aussi vite que des acteurs établis.

L’évolution réglementaire comme l’entrée en vigueur de la DSP2 va par ailleurs permettre à ces jeunes acteurs de se connecter aux APIs des banques ouvrant la voie à de nouveaux services et de nouvelles applications. Leur point commun ? L’amélioration de l’expérience client !

L’Open Banking sera donc source de valeur grâce à ces nouvelles interactions entre services au service de l’intelligence collective.

2 – L’ouverture du marché et de nouvelles opportunités pour les acteurs du paiement grâce à DSP2

La directive DSP2 aura pour principale conséquence l’ouverture du marché du paiement et la création de nouvelles opportunités pour ses acteurs. Néanmoins, l’implémentation d’applications tierces va nécessiter un certain délai avant d’être opérationnelle.

 

3 – Big Data : le challenge le plus ambitieux

Le Big Data impacte tous les secteurs. Dans le monde du paiement, les conséquences seront néanmoins importantes et déjà bien anticipées : prédiction des méthodes de paiements les plus adaptées, prédiction des fraudes mais aussi prédiction du taux et des causes de désabonnement ou automatisation du KYC et du Service Client.

4 – La réglementation au services des entreprises et des consommateurs

Les trois éléments développés ci-dessus ont tous un impact sur le plan juridique. Les réglementations communautaires (Union Européenne) du secteur du paiement ont pour objectif de protéger les droits des citoyens : protection des données personnelles, sécurisation des fonds, lutte contre la fraude. Bien que parfois perçu comme une menace, il s’agit avant tout de protéger les intérêts des consommateurs et des entreprises.

——————————————————————————–

Chez SlimPay, nous sommes convaincus que ces évolutions apporteront la possibilité d’améliorer l’expérience des consommateurs et des marchands grâce à l’instantanéité et la personnalisation !

Retour aux articles