E-marchands : 5 raisons de proposer plusieurs méthodes de paiements

Publié : 13 septembre 2016

Customer Journey

1. Un taux de pénétration faible de la carte dans certaines parties du monde

Bien que le taux de pénétration de la carte bancaire soit élevé aux Etats-Unis ou en France, ce n’est pas le cas partout. En Allemagne par exemple, un des plus grands marchés e-commerce du monde, l’EC Card est 5 fois plus utilisée que la carte bancaire (l’EC card, ou Electronic Cash Card, carte à puce et bande magnétique permettant d’effectuer des paiements par prélèvements bancaires chez les commerçants, validés par signature de la facture ou en entrant un code). Proposer des méthodes de paiements plus largement utilisées, comme le prélèvement ou la facturation via l’opérateur de téléphonie mobile, permettra à un plus grand nombre de consommateurs de passer l’étape du paiement.

2. Pouvoir s’adresser aux personnes sous/non bancarisées

Aux Etats-Unis, près de 25% de la population est sous voire non bancarisée. Bien qu’ayant un compte bancaire, les consommateurs sont nombreux à être habitués à utiliser de l’argent liquide ou le chèque, plutôt que de payer en ligne par carte.

3. Réduire le coût de traitement des paiements

Beaucoup de moyens de paiements alternatifs locaux sont bien plus rentables pour le marchand que la carte bancaire ou les porte-monnaies électroniques tels que PayPal. Et notamment ceux qui ne sont pas dépendants des réseaux de cartes bancaires, ce qui leur permet de déduire les fonds à la source (le compte bancaire du client final par exemple). Il faut bien entendu prendre en compte le risque plus élevé pour le marchand que représentent ces méthodes de paiement qui ne le protègent pas contre la rétrofacturation. C’est pourquoi la collecte, le monitoring et l’interprétation des données sont capitales.

4. Réduire le taux d’abandon de panier en fluidifiant l’étape du paiement dans le parcours client

Il est avéré que l’abandon de panier peut être réduit en offrant la méthode de paiement adéquate. De nombreuses personnes, plutôt que de payer avec les fonds effectivement disponibles sur leur compte bancaire, s’endettent via l’utilisation de leur carte. Un autre facteur de l’abandon de panier réside dans la capacité à proposer ou non le paiement en un clic grâce à l’enregistrement des données du consommateur depuis n’importe quel appareil. Entrer ses informations de paiement pour chaque achat devient vite fastidieux pour le consommateur qui risque de ne pas finaliser le processus d’achat.

5. Réduire la proportion de clients perdus pour les services par abonnement et encourager les achats fréquents

De nombreux marchands en ligne disposent d’une base d’acheteurs fréquents. Certains font même reposer leur business model sur l’abonnement. Comme mentionné dans le point 4, la méthode paiement qui peut être enregistrée et qui ne nécessite plus aucune action de la part du client pour ses achats futurs, réduira le taux d’attrition tandis que le nombre de clients satisfaits augmentera. Le taux d’attrition, spécialement concernant le commerce par abonnement, diminue aussi en évitant les instruments de paiements avec date d’expiration.

Commencer le prélèvement facilement ? Découvrez notre Dashboard

This post is also available in: English Deutsch

Consent management powered by Real Cookie Banner