Monétiser les contenus de la presse avec l’abonnement

12.12.2019

Monétiser les contenus de la presse avec l'abonnement

Le secteur de la presse a connu plusieurs vagues de digitalisation et le défi est toujours d’actualité. En effet, les besoins et les comportements des lecteurs étant en mutation permanente, il faut fournir un effort continu pour s’adapter. Dans ce contexte très mouvant et très concurrentiel, les médias font face à un défi de taille pour monétiser les contenus et trouver de nouvelles sources de revenus.

Abonnement VS Publicité : quelle source de revenus pour les acteurs de la presse ?

Les acteurs de la presse et les éditeurs de contenus ne se reposent plus sur les revenus liés à la publicité. Elle ne suffit plus à couvrir les coûts d’une production de contenus de qualité. 

Aussi, l’affichage de publicités trop intrusives tend à éloigner les lecteurs. Selon une étude menée par Reuters Institute, 52% des acteurs des médias s’attendent à ce que l’abonnement soit la première source de revenus pour l’année 2019, contre seulement 27% pour la publicité.

Les différentes stratégies de monétisation des contenus

Plusieurs modèles de monétisation peuvent être appliqués, mais le paywall peut être bloquant pour la conversion des lecteurs en abonnés. Pour cela, les acteurs de la presse devront trouver le bon équilibre entre ces différents modèles afin de permettre à un lecteur avec une propension à payer pour du contenu de s’abonner facilement. Aussi, cela permettra aux lecteurs occasionnels de payer pour un seul article. 

Voici certaines options qui peuvent être mises en place pour monétiser les contenus :

  • l’abonnement mensuel
  • un accès temporaire sur une période donnée
  • le paiement à l’usage avec un tarif adapté en fonction du nombre d’articles lus
  • l’achat à l’unité

Le paiement, une étape clé pour l’acquisition de nouveaux abonnés

Cependant, afin que l’abonnement permette aux acteurs de la presse une croissance de leurs revenus, l’étape de la souscription doit être optimisée. Selon les modèles adoptés pour monétiser les contenus, il conviendra de proposer aux lecteurs la meilleure option de paiement

Par exemple, pour un abonnement mensuel, le lecteur pourra par exemple choisir de payer par carte bancaire sa première échéance et avoir un accès immédiat aux articles. Son compte bancaire sera ensuite débité mensuellement du montant de l’abonnement par prélèvement SEPA.  Ainsi, l’attrition (churn) liée à l’expiration des cartes bancaires est évitée dans le cadre d’un abonnement mensuel sur une longue durée.

D’autres médias vont choisir de proposer une offre beaucoup plus flexible permettant un achat à l’unité ou en fonction de la consommation. Pour ceux-ci, proposer du “pay-as-you-go” soit par carte bancaire, soit par prélèvement SEPA répondrait au besoin de flexibilité lié à une tarification variable. 

Il est donc très important pour les acteurs des médias de choisir la bonne solution de paiement qui permet de s’adapter à tous ces cas d’usages et de garder le contrôle sur ses revenus.

N’hésitez pas à nous contacter pour en apprendre plus sur la solution de paiement de SlimPay et ses avantages pour le secteur de la presse.

Notre partenaire, TBS group, a publié un libre blanc ayant pour objectif de vous aider à comprendre ce processus complexe de conversion de visiteurs en abonnés. Télécharger le ici.

This post is also available in: English Deutsch Español

Retour aux articles