Questions à Wassim Sacre, nouveau Chief Revenue Officer de SlimPay

Publié : 25 novembre 2020

Questions à Wassim Sacre, nouveau Chief Revenue Officer de SlimPay

Nous sommes ravis d’accueillir Wassim Sacre, le tout premier Chief Revenue Officer (CRO) de SlimPay. Wassim a rejoint le comité exécutif et le conseil d’administration il y a quelques mois pour renforcer nos stratégies go-to-market et accélérer notre croissance.

En tant que CRO, Wassim est chargé de dessiner l’avenir de notre développement commercial en France et à l’international. Il est responsable de toute la chaîne de génération de revenus : marketing, développement commercial, ventes, gestion de comptes et partenariats. 

Avec une expérience internationale de plus de 20 ans en tant que dirigeant et investisseur, Wassim a piloté des équipes dirigeantes performantes et a conçu des stratégies marché dans le secteur de la Tech. Avant de rejoindre SlimPay, Wassim était Managing Director chez INVUS pendant 13 ans. Il a débuté sa carrière dans le conseil en management chez Booz Allen Hamilton, puis dans la banque d’investissement chez Goldman Sachs.

Wassim nous a rejoints chez SlimPay dans une période inédite et a dû prendre en main de nombreux sujets : définir notre stratégie face à la pandémie de COVID-19, faire connaissance avec l’équipe… tout cela à distance bien sûr ! Nous avons récemment discuté avec Wassim pour qu’il nous livre ses premières impressions. 

Tu as l’honneur (si on peut dire) d’être le premier Slimmer à avoir pris ses fonctions et rencontré l’équipe à distance uniquement. Comment cela s’est-il passé ?

C’était intéressant de rencontrer autant de Slimmers en vidéo pour la première fois ! J’ai enchaîné les visioconférences, pour rencontrer les équipes dirigeantes et opérationnelles. J’aurais évidemment aimé rencontrer tout le monde en personne, mais j’ai ainsi eu la chance de découvrir toute la famille élargie des Slimmers, enfants compris ! 

Lorsque les circonstances sont difficiles et que la pression est à son maximum, vous voyez vraiment de quoi les gens sont faits, et vous comprenez ce qu’ils attendent de leur leader. L’équipe a fait preuve de calme et de résilience dans sa gestion des activités malgré les changements incessants, et elle a su s’adapter rapidement aux nouvelles priorités et à la direction que nous avons définie. 

Tu as réussi à créer une relation non seulement avec ton équipe, mais aussi avec les membres d’autres services de SlimPay, sans jamais mettre les pieds au bureau. Peux-tu nous expliquer ton approche ?

J’ai senti dès le départ que la culture de SlimPay était collaborative et que l’entraide était une valeur très forte. C’était donc facile de contacter des collègues, quelle que soit leur équipe, de manière spontanée ou plus planifiée. 

Mais surtout, j’ai fait de la collaboration une priorité. En temps de crise, le risque pour un leader est de privilégier la vitesse au détriment de l’inclusion. C’est pourquoi nous avons toujours cherché à avoir l’avis des Slimmers, des marchands et de nos investisseurs sur de nombreux sujets. D’ailleurs, toutes les équipes ont activement collaboré à notre première Quarterly Business Review pendant le confinement, et nous avons ainsi obtenu un taux de satisfaction de 85 %.

Nous avons aussi mis en place des happy hours virtuels pour retrouver l’esprit des discussions à la machine à café. Cela m’a permis de rencontrer des collègues de manière plus décontractée, sans impératifs de projets et d’échéances. 

L’épidémie de COVID-19 a eu un impact très fort sur toutes les entreprises, y compris nos clients. Comment as-tu géré leurs inquiétudes et leurs problématiques spécifiques ? 

Chez SlimPay, nous collectons des fonds au nom des marchands, et une des priorités pour moi était donc naturellement d’assurer la continuité opérationnelle. C’était capital, et nous n’avons pas failli à notre mission. 

Il était aussi essentiel d’évaluer et de gérer le risque pour les marchands, et de leur proposer des solutions personnalisées — et surtout pas une approche uniforme. Mon expérience d’investisseur m’a aidé à définir notre réponse à ces risques. La COVID-19 a eu des conséquences très variées selon les entreprises, et je voulais donc que nos solutions répondent aux difficultés et aux risques de  nos clients, dans tous les secteurs, pour les aider à traverser la tempête.

L’excellence opérationnelle et la valeur apportée au client sont au cœur de tout ce que nous faisons. Nos clients savent que nous sommes là pour eux et que nous les soutiendrons toujours.

La période a aussi été difficile pour nos équipes marketing et ventes. Comment as-tu adapté la stratégie commerciale de l’entreprise aux contraintes actuelles ? 

Ce n’est pas la première fois que je dois faire face à une crise économique, mais c’est la première fois qu’elle est couplée à une pandémie. J’ai dû être immédiatement opérationnel et traiter sans attendre les nouvelles priorités, tout en m’assurant du soutien et de l’adhésion de l’équipe. En tant que leader, la façon dont on fait les choses a autant d’importance que les décisions que l’on prend, même en temps de crise. 

Nous voulions nous assurer que tout le monde était mobilisé pour aider nos marchands et nos partenaires. Nos commerciaux et nos SDR (Sales Development Representatives) ont tous participé à la gestion des comptes, pour accompagner nos clients pendant cette crise. Nous avons également retravaillé notre stratégie marketing pour nous concentrer sur l’outbound marketing et sur la création de contenu utile à nos clients en temps de crise.

Les équipes ont gardé le cap malgré la tempête en cours. Nous avons ainsi pu coordonner nos efforts et avancer résolument pour protéger les activités tout en assurant la croissance. Je suis vraiment fier de l’implication dont tout le monde a fait preuve pendant cette période intense. J’adresse un immense merci à mon équipe, championne de la résilience !

Malgré les perturbations dues à la COVID-19, des tendances positives se dégagent en matière de digitalisation et d’habitudes de consommation. Que cela implique-t-il pour l’avenir des paiements, et comment chez SlimPay pouvons-nous répondre aux nouvelles demandes ?

La crise accélère le besoin de digitalisation et d’automatisation des marchands, aussi bien pour vendre leurs produits et services que pour gérer leurs process internes. Chez SlimPay, nous pensons que le paiement est un catalyseur de ces deux tendances : il permet aux marchands de proposer une expérience fluide à leurs clients tout en protégeant leur activité. Nous disposons des briques fonctionnelles et du mix paiement nécessaires pour soutenir nos clients dans tous les cas d’usage, car notre priorité a toujours été de les accompagner pour résoudre leurs problématiques, et non pas de nouer une simple relation commerciale. Ce que les marchands veulent, c’est une expérience de paiement simple et fluide pour leurs clients, et nous travaillons sur des solutions innovantes pour répondre à leurs besoins. Nous aurons de nombreuses nouveautés à leur proposer l’année prochaine.

Merci Wassim, et à nouveau, bienvenue chez SlimPay ! Nous sommes ravis de te compter parmi nous. 

Bonne nouvelle : nous recrutons pour nos équipes ventes, partenaires et marketing !

This post is also available in: English Español Italiano

Consent management powered by Real Cookie Banner