PART II – Transformation digitale : Plus qu’un challenge, une nouvelle vision à adopter

20.07.2017

digitale

Au-delà des nouvelles attentes clients et des nouveaux canaux de distribution, le digital a introduit de nouveaux concepts comme la business intelligence, le big data, les applications mobiles, la dématérialisation qui bousculent l’organisation de l’entreprise et les métiers des collaborateurs.

Par ailleurs, la technologie a donné de plus en plus de pouvoir et de connaissance aux clients, il faut penser à donner les même capacités et moyens aux collaborateurs pour s’adapter à son environnement.

PART II – Une réponse agile pour une transformation réussie

Optimisation des processus internes

Une récente étude en Allemagne montrait que 76% des entreprises du secteur de l’énergie interrogées voient la digitalisation comme un levier d’optimisation des procédures internes.

En effet de nouveaux outils permettent aujourd’hui de récolter et d’analyser des données clients, de dématérialiser des documents ou encore d’automatiser un certain nombre de flux. Les bénéfices sont multiples : des coûts de traitement plus faibles, des workflows accélérés, des procédures simplifiées. Par ailleurs l’interconnectivité permet l’intégration de différentes solutions, offrant aux entreprises des moyens dupliqués et puissants. Du CRM, au logiciel de facturation, en passant par le routeur d’emailing, le digital s’inscrit dans l’ère de l’optimisation.

Vision globale de la transformation digitale

Se lancer oui, mais pourquoi ? Même si les entreprises semblent avoir connaissance des bénéfices de la transformation digitale, elles n’ont pas toutes atteintes le stade de la mise en place d’une stratégie dédiée.

A quel besoin devrait répondre la stratégie digitale ? En effet, le digital offre de nombreuses opportunités pour les entreprises mais elles peuvent aussi facilement s’éparpiller et ne pas réussir cette transformation, qui ne se résume finalement pas dans le fait de simplement designer et coder une app mobile.

Il faut savoir répondre à un besoin identifié et précis et établir une stratégie globale. Le vrai changement se situe aussi et surtout au niveau de la culture de l’entreprise. Gestion de projet, prise de décision, restructuration et flexibilité sont essentiels pour pouvoir s’adapter à ce nouvel environnement digital et réagir rapidement, notamment face à l’état d’esprit des startups plus réactives et sachant prendre des risques.

Une vision globale de la transformation digitale s’impose : si elle peut s’effectuer en plusieurs étapes, il faut néanmoins prendre en compte tous les impacts potentiels afin d’anticiper et accompagner les changements. Logistique, IT, comptabilité, service client, vente, marketing…  tous les départements doivent prendre part au projet.

Gestion de projet agile : un état d’esprit à acquérir

Devenue aujourd’hui très tendance au sein des entreprises face à la complexité des processus, l’agilité se présente avant tout comme un état d’esprit. Il existe de nombreuses méthodes, pratiques dites agiles et toutes visent un même objectif : la productivité et l’engagement. La méthode agile permet de gérer des projets pas-à-pas, de simplifier au maximum les procédures et de se concentrer sur le principal : le client.

L’idée c’est avant-tout d’oser et de tester un projet et de le déployer sur un cycle court qui s’inscrit dans une dynamique de changement continu. Si elle permet de responsabiliser les collaborateurs dans une réflexion de groupe autour de l’expérience client et non plus autour des KPIs, elle permet surtout de proposer une réponse instantanée, et souple à l’évolution de l’environnement. Spotify est l’une des entreprises les plus reconnues pour son agilité : peu de management, petits groupes et grande autonomie sont les facteurs clés de succès pour l’innovation continue et les performances de cette startup. La SNCF avec l’offre TGVMax de la SNCF a su également surprendre les acteurs.

Les points d’entrée dans la transformation digitale sont multiples – Innovation, acquisition de Startup, etc. Elle intervient à la fois dans la construction de l’offre, dans les canaux de vente, et a un impact global sur les procédures et l’organisation de l’entreprise. Cette transformation digitale se présente comme une nouvelle vision pour les entreprises comportant de nombreux avantages : réduction des coûts, relation client solide, simplification et accélération des procédures..

Le tout est de se faire accompagner avec les bonnes compétences, les bons outils pour appréhender pas-à-pas ce tournant et s’inscrire durablement dans cette nouvelle ère du digital et du customer centric, terrain de jeu privilégié des startups. Pionnier ou suiveur, le challenge est de taille. Attention à ne pas tarder et vous faire voler la vedette par votre concurrent !

PART I – Transformation digitale : Plus qu’un challenge, une nouvelle vision à adopter

 

This post is also available in: English Deutsch

Retour aux articles