SEPA 101: Les R-Transactions (ou transactions en échec)

Publié : 12 novembre 2015

sepa 101: adeudos directos SEPA

Comme pour tout autre moyen de paiement, un prélèvement bancaire SEPA peut déboucher sur une transaction en échec (R-transactions). Elles se nomment R-Transactions. Il existe quatre types de R-Transactions qui peuvent se produire à divers niveaux du flux de prélèvement bancaire SEPA (voir le paragraphe Chronologie d’un Prélèvement bancaire SEPA). 

  1. Rejet: la banque débitrice rejette le Prélèvement SEPA. Cette situation peut se produire si le compte bancaire est fermé, non valide, où s’il n’existe pas.
  2. Refus: une transaction unique peut être refusée (le mandat reste valide pour les transactions suivantes) ou un mandat peut être révoqué, ce qui veut dire que les transactions suivantes seront systématiquement refusées. 
  3. Retour: la banque débitrice retourne le SDD en raison d’un problème lors de son traitement. La grande majorité des retours sont dus à des fonds insuffisants sur le compte débiteur. 
  4. Remboursement: entre J et J+8 semaines, le débiteur peut demander un remboursement sans justification nécessaire. Entre J+8 semaines et J+13 mois, le débiteur peut demander un remboursement uniquement s’il affirme n’avoir jamais signé de mandat électronique.
Les R-Transactions peuvent avoir plusieurs causes fondamentales. Voici un aperçu des types de R-Transaction les plus courants:
Découvrez aussi comment convertir les échec de transaction avec une gestion dynamique du pré-recouvrement des transactions échouées par prélèvement.

Pour en savoir plus, téléchargez notre Guide sur le prélèvement SEPA.

This post is also available in: English Español Italiano